ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Journée de formation DAAC « Sciences et archéologie »

Vendredi 23 février 2018

L’objectif de cette journée de formation est de présenter le site de Ribemont-sur-Ancre tout en mettant en avant les possibilités d’exploitations pédagogiques.

Compte tenu du contexte météorologique, la formation Sciences et archéologie prévue demain 9 février à Ribemont est reportée au vendredi 23 février.

Pour participer à cette journée, vous devez solliciter auprès de votre chef d’établissement une autorisation d’absence. Ceci sous-entend d’étudier avec votre chef d’établissement soit le déplacement, soit le remplacement de vos heures de cours.

Nous attirons votre attention sur le fait que cette journée est sans défraiement.

Journée de formation DAAC « Sciences et archéologie » format Word - 25.1 ko
Programme et coupon-réponse

 Programme

9H00 : accueil au Centre de Conservation et d’Etudes (9 Place du Général de Gaulle, 80800 Ribemont-sur-Ancre, 03 60 01 53 50).

9H15 - 9H30 : présentation de la journée de formation, de la structure culturelle et de son service éducatif.

9H30 - 12H30 : visite du CCE avec un médiateur culturel durant laquelle on abordera :

  • L’importance historique du site de Ribemont-sur-Ancre à travers son sanctuaire gaulois unique en Europe et sa cité gallo-romaine de 70 hectares dont il ne reste aujourd’hui aucune trace visible mais dont l’espace est en cours de réaménagement paysager.
  • Les problématiques archéologiques liées aux sites.
  • Les questions de conservation, de stockage et de restauration du matériel archéologique mis au jour et sa mise à disposition du public scientifique. A cet effet, nous rencontrerons la gestionnaire des collections du CCE.

12H30 – 13h30 : pause déjeuner : nous vous proposons de pique-niquer ensemble au centre, chacun amenant son repas qu’il est possible de faire réchauffer. Vous pouvez, si le cœur vous en dit, nous faire partager vos talents culinaires. Tout dessert étant bienvenu… Si certains veulent manger à l’extérieur, nous attirons votre attention sur le fait qu’aucune restauration n’est possible dans le village de Ribemont-sur-Ancre, mais vous pouvez vous rendre à Albert pour déjeuner soit à environ 15 minutes du CCE).

13H30 - 14H00 : présentation de deux exemples d’exploitations pédagogiques du CCE.

14H00 - 16H00 : présentation des ateliers pédagogiques et de leurs insertions aux programmes scolaires.

16H00 - 16H30 : bilan de la journée de formation.

 Contacts

Pour toute information supplémentaire ou tout souci, contactez-nous :
Isabelle Guyotiguyot ac-amiens.fr ou Mathieu Lavallée - Enseignants relais à l’EPCC Établissement public de coopération culturelle Somme Patrimoine.

 Présentation du centre de conservation et d’étude de Ribemont sur Ancre

Le Centre archéologique départemental est né au début des années 90 afin de répondre aux besoins logistiques et scientifiques générés par la fouille du site archéologique exceptionnel de Ribemont-sur-Ancre. Parallèlement à l’achat de la parcelle foncière contenant les vestiges du sanctuaire celtique et des temples antiques, avec le concours de l’Ecole Normale Supérieure (ENS), du CNRS, de l’Europe, de l’Etat et de la Région, le Conseil général de la Somme a également fait l’acquisition d’une ancienne ferme au sein du village afin de l’aménager en base archéologique.

Développant ses activités scientifiques mais aussi les initiatives de médiation auprès du public, notamment scolaire, l’établissement a aménagé au début des années 2000 des espaces d’exposition permettant de valoriser et d’illustrer le site celtique et gallo-romain.

Un projet d’agrandissement du Centre s’est accompagné d’une réflexion sur l’élargissement conjoint de ses missions : l’établissement a pu doubler sa surface (2007-2008) en installant notamment des laboratoires et salles de conservation adaptés. Cette mutation s’est couplée en 2010 à une intégration de la structure au Conseil général de la Somme et de l’obtention du statut de Centre de conservation et d’étude (CCE) chargé d’accueillir l’ensemble des collections protohistoriques (âges du Bronze et du Fer) du territoire départemental (hors Amiens métropole).

En 2017, le Centre connait un nouveau virage avec son intégration dans un Etablissement Public de Coopération Culturelle, aux côtés de Samara et la citadelle de Doullens. Cette nouvelle entité, voulue par le Conseil départemental de la Somme, permettra une synergie culturelle et patrimoniale qui redynamisera les activités du Centre.

Le Centre archéologique départemental s’appelle désormais Centre de conservation et d’étude de Ribemont-sur-Ancre.

Les trois principales missions aujourd’hui assumées par le Centre archéologique sont la conservation des collections de mobilier, la recherche scientifique portant sur le site celtique et gallo-romain de Ribemont-sur-Ancre et la médiation – valorisation archéologique auprès de tous les publics.

Mise à jour : 9 février 2018