ac-amiens.fr

Sommaire

1% artistique

Depuis plus de 60 ans, le « 1% artistique » permet de consacrer 1% du montant des travaux de certaines constructions publiques à la création ou à l’acquisition d’œuvres d’art contemporain, pour une exposition dans les bâtiments de la structure qui l’aura financée.

Initialement limité aux bâtiments relevant du ministère chargé de l’éducation nationale, le « 1% artistique » a progressivement été élargi à d’autres lieux d’exposition. Il concerne aujourd’hui la plupart des bâtiments publics de l’État et ceux des collectivités territoriales, dans la limite des compétences qui leur ont été transférées par les lois de décentralisation. Le ministère en charge de l’éducation nationale est ainsi fortement représenté au sein de l’inventaire historique des 1% réalisés.

Près de 12 500 œuvres créées par près de 4 000 artistes confirmés ou émergents sont ainsi exposées en France métropolitaine et ultramarine. Ces œuvres constituent aujourd’hui une étonnante collection à ciel ouvert, témoin des évolutions artistiques de notre pays.

 Contexte

Depuis trois ans, dans l’académie d’Amiens, une expérimentation initiée en partenariat avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC Direction régional des affaires culturelles ) est proposée à huit équipes pédagogiques, réparties sur le territoire académique. Dans ce contexte de proximité avec une œuvre d’art, les équipes pédagogiques élaborent des actions autour de la découverte ou la redécouverte de l’œuvre (inscrite dans l’établissement ou dans son environnement proche qui peuvent être envisagées comme des moments fédérateurs, ponctuations culturelles dans la vie de l’établissement.

 Fréquenter, pratiquer, s’approprier

Tout au long de l’année scolaire, les élèves sont amenés à porter un regard nouveau sur l’œuvre et à témoigner, au travers de productions artistiques riches et diverses, de leur appropriation de l’œuvre afin de transmettre une nouvelle lecture de celle-ci auprès du public.
Cette démarche propose une illustration judicieuse du processus de création lié au Parcours d’Education Artistique et Culturel (PEAC Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle ) :

  • Des actions de découverte et de rencontre avec l’œuvre alternent avec des temps d’échanges avec des professionnels de l’art ou l’artiste lui-même
  • Des moments de pratique permettent à chaque élève de s’approprier l’œuvre et la démarche de l’artiste
  • Des situations d’appropriation de connaissances liées à l’œuvre et à son histoire contribuent à responsabiliser l’élève dans un rôle de « passeur de patrimoine » et conforte son appartenance à une culture commune et partagée.

Ces projets contribuent donc à atteindre les grands objectifs de formation du parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève et du jeune. En effet, les actions menées dans ce cadre les invitent notamment à cultiver leur sensibilité et leur curiosité, à développer leurs connaissances et favorisent la rencontre avec les œuvres et les artistes.

 Diffusion

Ces réalisations font l’objet d’une présentation lors des journées du patrimoine qui se tiennent chaque année le 3e week-end de la rentrée de septembre.

Cette manifestation est portée par les ministères de la Culture, de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ainsi que de l’Agriculture et de l’Alimentation, en lien avec Réseau Canopé, l’association Art+Université+Culture et les collectivités territoriales.

La mise en valeur de ce patrimoine artistique au sein de notre région au travers des œuvres « déjà-là » dans les établissements scolaires et l’espace public, sera portée par un outil de valorisation et de mutualisation élaboré en partenariat avec le réseau Canopé (National) permettant de rendre visible les différents projets.

Mise à jour : 4 janvier 2018