ac-amiens.fr

Erick Orsenna au lycée Jean de la Fontaine de Château-Thierry

Mardi 28 novembre 2017

Le lycée Jean de la Fontaine de Château-Thierry a accueilli Erik Orsenna, écrivain, académicien.

Erik Orsenna, Ambassadeur national de la lecture, l’est également de Jean de La Fontaine. Il a créé en 2017 un véritable événement, autour du fabuliste en écrivant une biographie : La Fontaine, une école buissonnière, paru aux éditions Stock, en donnant 35 émissions radiophoniques quotidiennes sur France Inter l’été dernier, en faisant de multiples conférences, spectacles, émissions et rencontres autour de Jean de La Fontaine.

Le projet de rencontre et de collaboration des lycéens de seconde du lycée Jean de la Fontaine avec Erik Orsenna est né lors de ses visites à Château-Thierry pour ses recherches biographiques sur le fabuliste. Une enseignante de lettres, Martine Cathé, avait pu le rencontrer et poursuivre une correspondance avec l’auteur qui a abouti à l’organisation de cette journée d’échanges avec les élèves des 9 classes de seconde et tous les enseignants de lettres. L’occasion était belle de créer un événement dans la ville natale du poète et au lycée.

Lors de son intervention, Erik Orsenna a évoqué la vie du poète, son œuvre. Il a su être proche des élèves, les faisant réagir et rire. Le public s’est montré fort enthousiaste et n’a pas hésité à poser des questions. Et comme il leur avait promis, il a proposé aux lycéens quelques phrases pour débuter un travail d’écriture dans la peau de Jean de la Fontaine. D’écrivain à écrivain, le flambeau est passé.

Cette intervention exceptionnelle a pris place dans un projet plus vaste pour les lycéens. A l’intersection des objets d’étude qui comprennent la nouvelle, la poésie et l’argumentation, la venue de l’académicien a été associée à la visite du musée, offerte par la Ville de Château-Thierry, à une intervention de l’archéologue municipal sur la vie locale au grand-siècle et, pour les plus chanceux, à assister à la représentation d’une adaptation théâtrale à la Mal de Laon.

Cela a été l’occasion pour les lycéens de se plonger pendant plusieurs semaines dans l’œuvre du poète. Les enseignants sont restés libres du choix de la mise en œuvre pédagogique avec des objectifs communs :

  • Découvrir le genre de la fable et ses caractéristiques
  • Placer le personnage de JDLF dans son époque et dans sa ville
  • Réfléchir à l’acte d’écriture avec un écrivain renommé
  • Utiliser une documentation historique pour créer une fiction, et, plus particulièrement, une nouvelle.

A ces objectifs s’est ajouté un travail sur la mise en voix, en scène ou en espace de fables et différents travaux d’écriture. Une belle façon de tisser des liens entre écrivains et écriture au XVIIe et au XXe.

Mise à jour : 15 décembre 2017