ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Energie Jeunes et l’académie d’Amiens renouvellent leur partenariat au collège César Franck d’Amiens

Mercredi 6 décembre 2017

Dans le cadre de la semaine de la persévérance scolaire, la rectrice Valérie Cabuil et le président fondateur d’Energie Jeunes, Philippe Korda ont signé le renouvellement d’une convention de partenariat dans les locaux du collège César Franck, en présence de Miguel Quillent, principal et des membres de l’association. Ils ont assisté à une session d’Energie Jeunes dans une classe de 3ème.

Depuis 2013, Energie jeunes intervient sur le territoire de l’académie pour développer la persévérance scolaire, grâce à un programme de formation adapté, chez les élèves scolarisés dans les collèges de l’éducation prioritaire. L’appui et le soutien du rectorat de l’académie d’Amiens a permis à Energie Jeunes de nouer des partenariats avec vingt-trois collèges sur ce territoire qui compte quarante-trois collèges classés REP Réseau d’éducation prioritaire et REP+ Réseau d’éducation prioritaire renforcé .

Dans les établissements scolaires de l’Oise, l’Aisne et la Somme, trente-trois volontaires Energie jeunes aident les élèves à croire en leurs capacités, à découvrir le plaisir d’apprendre et à s’investir pleinement dans leur scolarité. Pour cela, un programme spécifique a été développé pour chaque niveau et les interventions s’inscrivent dans le respect du cadre du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Lors de cet échange, le président de l’association a présenté les derniers résultats de l’étude d’impact, supervisée par le Ministère de l’Education nationale, et qui mesure les effets du programme pédagogique. Quatre-vingt-dix-sept collèges sont concernés par cette étude dont neuf dans l’académie d’Amiens.
Les derniers résultats sur le programme « confirment les effets qui avaient déjà été observés sur les élèves de 6ème : un effet positif sur les notes des élèves, et un effet positif sur le comportement en classe et l’attitude des élèves vis-à-vis du travail scolaire tels qu’observés par les enseignants. »

Les actions du collège César Franck sur le décrochage scolaire

Pendant la semaine de la persévérance scolaire qui a eu lieu du 4 au 8 décembre 2017, ont été organisées plusieurs actions au collège.

  • Une intervention auprès des élèves de 3ème, de l’association Energie jeunes
  • Une action sur le thème « Pulsions – Agresser/progresser » dont l’objectif a été d’essayer d’améliorer l’estime de soi pour tous les élèves de 4ème
  • Le projet « les mots qui fâchent », pour tous les élèves de 6ème dont les objectifs sont d’améliorer le vivre ensemble et le bien être des élèves au sein du collège

Pour ces 2 derniers projets, l’équipe pédagogique travaille en partenariat avec l’association Olympio.
Sont concernées par toutes ces actions, à la fois les élèves de l’enseignement général mais également les élèves de l’enseignement adapté de l’Unité locale pour l’inclusion scolaire et de l’unité pédagogique pour les élèves allophones arrivants, l’UPE2A Unités pédagogiques pour élèves allophones arrivants .

Le Commissariat général à l’égalité des territoires et Amiens Métropole dans le cadre de la politique de la ville, accompagnent financièrement l’établissement pour mener à bien ces différents projets.

Dans un établissement comme celui-là, classé REP+, travailler sur la persévérance scolaire est un enjeu fort. Le principal du collège et les équipes pédagogiques souhaitent montrer à leurs élèves qu’il n’y a pas de fatalité et que les parcours d’excellence ne sont pas réservés qu’aux autres.
Un forum de l’orientation est organisé tous les ans, auquel sont invités d’anciens élèves qui ont réussi un parcours d’excellence et qui sont aujourd’hui, éducateur, avocat, comédien, conducteur de travaux, médecin, voire élus de collectivités locales.
Enfin et dans l’optique de susciter des vocations d’enseignement chez les élèves, le collège César Franck a développé, dans le cadre du parcours d’excellence un partenariat avec l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education.

Mise à jour : 20 décembre 2017