ac-amiens.fr

Sommaire

Des partenariats pour renforcer la réussite des élèves

Les objectifs assignés à l’Ecole sont autant de défis à relever pour les équipes sur le terrain ; elles ne peuvent y parvenir qu’en développant des solidarités locales et des partenariats avec les acteurs locaux, associatifs, publics et privés ; la réussite de tous les élèves devient l’affaire d’un territoire apprenant et concentré sur sa jeunesse.

 Coupe Robotique des Ecoles Primaires (CREP) : De la robotique à l’école … à la robotique à BAC +5

Circonscription IEN Inspecteur de l’Education nationale Lille 1, 59130 Lambersart, académie de Lille

Mél : Judith.francois ac-lille.fr

Site : http://crep.etab.ac-lille.fr/

Fiche : http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=12986

Vidéo : https://vimeo.com/164239946

La « coupe de robotique » des écoles primaires est un dispositif construit et porté par des étudiants de Polytech Lille et de l’IEN Lambersart de Lille 1. Il s’agit d’enseigner autrement, d’apprendre autrement en mobilisant le socle commun de connaissances, de compétences et de culture, en investissant le numérique, les nouvelles stratégies mathématiques, l’apprentissage du code et la diversité des langages. Durant 3 à 5 semaines les élèves cherchent à relever un défi. Ils identifient les différents paramètres du projet et les compétences à mobiliser. Ils fixent le thème choisi, en étroite relation avec la littérature et la culture artistique, le programme d’histoire et de géographie. La rédaction du scénario peut s’engager, permettant de planter le cadre du déplacement du robot. Ils construisent le robot qu’ils apprennent à programmer. Ils doivent prendre en compte les exigences du parcours à réaliser et le barème qui déterminera leur réussite. Durant ce mini-stage, ils apprennent à chercher, modéliser, représenter, raisonner, calculer, communiquer, nommer, localiser, situer, mémoriser et utiliser des termes appropriés, s’exprimer, expérimenter et créer. Depuis 5 ans, ce dispositif a concerné 1247 élèves de cycle 3.

 Partenariat et coopération multi-âges dans un projet pluridisciplinaire « Sauvons le Monde ! »

Ecole primaire, 66360 Sahorre, académie de Montpellier

Mél : f.marecat ac-montpellier.fr

Site : http://etab.ac-montpellier.fr/ w0660185t/Guppy_Sahorre/

Fiche : http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=12249

Le défi de notre petite école rurale isolée, éloignée des structures culturelles, a été de s’ouvrir à des partenaires pour conduire un projet pluridisciplinaire afin de donner du sens aux apprentissages et offrir à chaque élève les possibilités de sa réussite. C’est un même projet trans et pluridisciplinaire qui est vécu par les 52 élèves de l’école, de la petite section au cm2, répartis en 2 classes. Le projet a été développé selon 3 axes essentiels : susciter le désir d’apprendre, l’implication dans les apprentissages et donner du sens à ces apprentissages. Le dispositif principal est le travail coopératif et les échanges entre les différents niveaux. Une problématique scientifique ou un fait d’actualité majeur est décliné en plusieurs sous projets trans et pluri-disciplinaires. La mise en place de ces projets est rendue possible et concrète grâce à des partenaires extérieurs au rayonnement national comme le CNES ou l’UPVD (université de Perpignan), source d’informations et d’outils, mais aussi grâce à des échanges avec des associations locales, d’autres écoles… Ces élèves ont montré que la réussite scolaire ne dépend pas d’une zone géographique d’une origine défavorable mais bien de l’aménagement d’une « pédagogie particulière et bienveillante ».

 FabUlis 3.0 : un laboratoire pour l’Ecole Inclusive

Lycée Henri Nominé - Lycée des métiers des services aux entreprises, 57215 Sarreguemines CEDEX, académie de Nancy-Metz

Mél : baptiste.melgarejo ac-nancy-metz.fr

Site : http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/spip.php?article1205

Fiche : http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=12904

Vidéos : https://www.youtube.com/watch?v=L_Hg2v1Thj8&index=271&list=PL1tu1UO10ih732Wi82ciNZdGbKilzQ3OG et https://www.youtube.com/watch?v=Q6mdVtjxf0w&index=267&list=PL1tu1UO10ih732Wi82ciNZdGbKilzQ3OG

FabUlis est un Fablab (laboratoire de fabrication) qui se veut un véritable laboratoire d’échange de pratiques autour de l’Ecole Inclusive. Installé dans le lycée des métiers des services aux entreprises de Sarreguemines, il est ouvert à tous les élèves et enseignants mais également aux chercheurs et professionnels. Ce dispositif pour tous, unique en son genre, permet d’apprendre autrement. Pour l’équipe de FabUlis, l’école est un lieu où l’on est libre d’apprendre, libre d’enseigner et libre de faire de la recherche. L’enseignant est un mentor qui accompagne les projets des élèves, quels que soient leurs besoins spécifiques. Il s’agit de permettre à des élèves différents d’avoir accès aux apprentissages dits « ordinaires » mais de manières différentes. Nous utilisons, quand il y en a besoin, des pédagogies actives, participatives, numériques, collaboratives mais aussi des pédagogies de projets, pluridisciplinaires, s’appuyant sur une utilisation accentuée des outils numériques et inscrite, dès le départ, dans une démarche inclusive du lycée général et technologique. Notre réflexion et notre action sont étayées par des partenariats avec divers organismes, institutions ou laboratoire sur les Neurosciences Éducatives ou sur les outils numériques en situation de handicap.

 TouKouLeur : Salle ouverte pour une Ecole ouverte

Collège Les Bréguières, 06800 Cagnes-sur-Mer, académie de Nice

Mél : patrick.saoula ac-nice.fr

Site : http://www.ac-nice.fr/breguieres/index.php?tab=presentation

Fiche : http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=10993

Vidéos : https://www.youtube.com/channel/UC_aI90pSE9_5Xbfg0oRNx0A et https://www.youtube.com/watch?v=U2eDWRwG72c&index=277&list=PL1tu1UO10ih732Wi82ciNZdGbKilzQ3OG

Twitter : @TKLbreguieres

Dans un collège de Cagnes sur Mer, peut-on répondre à la question : « Comment apporter un peu de chacun aux autres et à l’intérieur du collège ? ». La pédagogie TKL (pour « Toukouleur ») permet la création d’une succession de projets innovants valorisant les élèves et les professeurs. L’un des principes essentiel est la mise en relation et la collaboration de tous les partenaires dans le réseau TKL (élèves, professeurs, professionnels et acteurs associatifs, culturels, artistiques et institutionnels). Il s’agit de proposer, sur l’année scolaire, à tous les élèves du collège et des établissements partenaires la mise en place du concept de « #SalleOuverteTKL » promouvant la créativité ainsi que la diversité culturelle, artistique et scientifique des élèves et des professeurs volontaires. L’équipe propose un Parcours Educatif Artistique et Culturel et un Parcours Citoyen, participe au parcours Avenir et à l’Education aux Médias et à l’Information. Elle contribue à construire et à valider (sans note) des compétences du socle commun plus difficilement évaluables en classe et s’appuie sur les professionnels de l’établissement.

Les projets TKL issus de la Salle Ouverte TKL créent du lien et de la motivation. L’investissement des élèves pour mener à bien leur projet s’avère « extraordinaire » (autonomie, temps, implication, création…). Ce sont des projets POUR et PAR les élèves, qui favorisent aussi l’inclusion des élèves de Segpa section d’enseignement général et professionnel adapté très engagés dans l’organisation des évènements. Les enseignants sont de plus en plus nombreux à rejoindre TouKouLeur pour y développer, avec l’aide et l’accompagnement de l’équipe conceptrice, un projet pour le collectif. Le développement professionnel est très largement amorcé ! Les unités d’enseignement intéressées par le projet ou un volant du projet, sont de plus en plus nombreuses, créant un réseau TKL dynamique et productif. La responsabilisation des élèves au service leur réussite scolaire et personnelle montre ses effets...

TKL repose sur les valeurs de partage, d’échange, de faire-ensemble et d’engagement dans un projet collectif, inter et transdisciplinaire fondé sur le volontariat des élèves. TKL contribue à la diffusion d’une image valorisante de l’établissement par une communication réactive sur Twitter et par son journal #jTKL Hebdomadaire. Toutes les manifestations et réalisations font découvrir et partager les projets TKL innovants issus de la pédagogie TKL au sein du collège ou constituant un centre d’intérêt pour les participants, dans une perspective de de fraternité, d’ouverture culturelle et d’innovation.

 (en lien avec) Multimédia à 360°

Collège Les Bréguières, 06800 Cagnes-sur-Mer, académie de Nice

Fiche : http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=12993

Dans le développement TKL, une équipe de JRI (Journaliste Reporter d’image) réalise des reportages sur le terrain pour les diffuser tout en comprenant les enjeux de l’information et de l’image. Cela entraîne la mise en place d’un festival TouKuLture autour du 7ème art (court-métrage) en donnant les outils de réalisation, de montage et autres aux élèves volontaires. Le projet Cross-Média 360° se définit par la rencontre entre interdisciplinarité et complémentarité des différents acteurs : professeurs, professionnels de l’audio-visuel et milieu associatif. Le CROSS MEDIA 360° permet d’utiliser tous les médias pour la formation des élèves aux métiers de l’audio-visuel. Les élèves peuvent travailler avec des professionnels de l’audio-visuel et participer à l’événement annuel organisé par #TKL2017 (Concours et rencontre avec des réalisateurs…, Ecole de cinéma…).
La responsabilisation des élèves et la dévolution des rôles produisent des effets spectaculaires sur les élèves en terme d’autonomie, d’initiative, de dévouement, de sérieux et de coopération entre pairs. Le sentiment d’appartenance à l’établissement est incroyablement renforcé.

 Arcel’g@me : un jeu sérieux pour prévenir le harcèlement conçu par et pour les collégiens

Direction des services départementaux de l’éducation nationale du Tarn, 81013 Albi CEDEX 9, académie de Toulouse

Mél : karim.tassa tarn.fr

Site : http://tarn.entmip.fr/conseil-departemental-jeunes/

Jeu : http://cdj.tarn.fr/harcelgame

Fiche : http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=13015

Partant du sentiment partagé de harcèlement au collège et de révolte engendré chez les jeunes témoins, élèves, enseignants et partenaires ont souhaité agir vers les 3 acteurs impliqués dans le harcèlement : la victime, le témoin et le harceleur. #arcel’g@me a été développé comme jeu interactif élaboré par huit jeunes collégiens, membres du CDJ (Conseil départemental des jeunes) du Tarn pour prévenir, sensibiliser et lutter contre le harcèlement scolaire. Il s’agit d’un jeu sérieux, accessible depuis un ordinateur, un smartphone, une tablette ou sur un site internet. Il repose sur des illustrations type bande dessinée, animées avec de petites séquences vidéo, à la manière d’un jeu de rôle, il permet au joueur de se mettre à la place des 3 acteurs impliqués dans le harcèlement. Cet outil a été réalisé par des jeunes (8 conseillers départementaux jeunes, élus en 5ème pour 2 ans) pour les (primaires, collégiens à lycéens) du Tarn et au-delà du territoire départemental. Cet outil peut aussi être utilisé à des fins pédagogiques par des enseignants ou éducateurs, parents...

Dans la collectivité, le projet a rapidement suscité l’unanimité et le soutien des élus adultes, renforçant le poids du Conseil Départemental Jeunes. Le deuxième impact majeur concerne les services de l’Éducation nationale qui ont immédiatement souhaité utiliser et faire connaître l’outil au sein des établissements scolaires du département et plus largement au niveau de l’académie, grâce au soutien de la Rectrice d’Académie. Les jeunes ont également été sollicités à plusieurs reprises pour intervenir et présenter le jeu devant des classes ou à l’occasion de conférences ou manifestations en lien avec le harcèlement.

Mise à jour : 9 mars 2017