ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > Académie > Rendez-vous annuels > Mars >

Sommaire

Semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin

Du lundi 5 au vendredi 16 mars 2018

Pour la cinquième année consécutive, la Semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin est organisée, du 5 au 16 mars 2018, en partenariat avec l’association 100 000 entrepreneurs, dont l’objet est de promouvoir la culture entrepreneuriale et la réussite au féminin auprès des jeunes filles et des jeunes hommes de 13 à 25 ans.

 Quels sont les objectifs de cette Semaine ?

La Semaine de Sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin a pour objectif de sensibiliser les jeunes de 13 à 25 ans à l’esprit d’entreprendre et diffuser une image féminine de l’entrepreneuriat. Cette Semaine permet en particulier :

  • d’agir sur les mentalités et les représentations
  • de développer l’esprit d’initiative et d’entreprendre
  • d’informer sur les dispositifs et les outils d’aide à la création d’entreprise
  • d’encourager les jeunes à réaliser leurs ambitions
  • de favoriser le rapprochement entre l’école et le monde professionnel
  • d’envoyer des rôles modèles dans les écoles

 En quoi la Semaine consiste t-elle ?

Les femmes entrepreneures vont à la rencontre d’élèves et d’étudiants dans les collèges, lycées et établissements de l’enseignement supérieur de 12 régions : Ile de France, Nord-Pas de Calais, Normandie, Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace, Rhône-Alpes, Bourgogne, Franche-Comté, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Pays de la Loire, Bretagne, Aquitaine, Midi-Pyrénées et Guadeloupe.

À travers leurs témoignages, ces femmes portent un message audacieux : il faut oser entreprendre ses propres projets, que l’on soit fille ou garçon.

Il existe trois modes d’intervention dans les établissements scolaires :

  • Intervention individuelle : Témoignage d’une entrepreneure dans une classe pendant 2 heures
  • Forum d’entrepreneures : Chaque entrepreneure échange 30 minutes avec un groupe d’élèves puis change, à la manière des speed-meeting.
  • Opération de sensibilisation : Interventions d’entrepreneures dans toutes les classes d’un même niveau, le même jour.

 Comment participer ?

Les établissements qui souhaitent organiser une rencontre doivent :

  • créer un compte entrepreneur sur www.100000entrepreneurs.com
  • se positionner sur une intervention en classe la semaine de la femme entrepreneure.

Il est également possible de mettre en place ses propres initiatives dédiées à l’entrepreneuriat féminin et en particulier sous le prisme de la sensibilisation des jeunes : conférences, expo photos, speed-meeting, documentaires, visites d’entreprises, etc.
Il suffit alors d’informer les organisateurs afin que l’information soit relayée sur le site de la Semaine.

 Les partenaires

Lancée à l’initiative du secrétariat d’état chargé des droits des femmes et de l’association 100 000 entrepreneurs, en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, le ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique, le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la Forêt, PEPITE France, l’Agence France Entrepreneur, Les Pionnières, le Ref, le CJD, le réseau Mampreneurs et France Active, la Semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin s’inscrit dans le cadre du plan interministériel pour le développement de l’entrepreneuriat féminin.

 Focus sur l’association 100 000 entrepreneurs et renouvellement du partenariat

L’association 100 000 entrepreneurs est une association d’intérêt général fondée en 2007 par Philippe Hayat et qui a vocation à transmettre la culture et l’envie d’entreprendre aux jeunes de 13 à 25 ans. Elle organise des témoignages d’entrepreneurs (chefs d’entreprise, responsables associatifs, porteurs de projet au sein d’un groupe ou de la fonction publique) dans les établissements scolaires de la 4e à l’enseignement supérieur. Dix ans après sa création, l’association est aujourd’hui principalement implantée en Île-de-France, Auvergne-Rhône- Alpes, Normandie, Hauts-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Pays de la Loire, Bourgogne-Franche-Comté, Guadeloupe. L’objectif de ce renouvellement de convention est de poursuivre l’implantation dans les académies où les actions de l’association ne sont pas encore engagées.

Mise à jour : 27 février 2018