ac-amiens.fr

Congés d’été

Du lundi 10 juillet au vendredi 1er septembre, le rectorat est ouvert de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30.

Enseigner à un petit groupe d’élèves distants géographiquement

Mise à jour : 14 février 2017

Au cours de l’année scolaire 2012-2013, une expérimentation a été menée par un professeur et animateur de la MATICE de l’académie d’Amiens sur l’enseignement SYNCHRONE à distance.

 Demande

En septembre 2012, le collège Clotaire Baujoin de THOUROTTE dans l’Oise a proposé à ses élèves une initiation à l’aéronautique débouchant sur le
BIA brevet d’initiation aéronautique .
Cet examen certifiant d’une culture générale dans le domaine aéronautique est composé de 5 modules d’enseignement :

  • Aérodynamique et mécanique du vol.
  • Connaissance des aéronefs.
  • Météorologie.
  • Navigation, sécurité des vols.
  • Histoire de l’aéronautique et de l’espace.

Neuf élèves de 4ème et de 3ème se sont inscrits.
Afin d’éviter une surcharge horaire systématique sur la pause méridienne, il a semblé intéressant à l’équipe éducative de proposer une partie de cet enseignement à distance. Le choix s’est porté sur le module « Météorologie ».
Pour le professeur chargé de cet enseignement, le défi consistait donc à construire des séances à distance sur le thème de la Météorologie et à les dispenser le samedi matin (hors temps scolaire) à l’aide d’une plateforme d’enseignement SYNCHRONE à distance, chaque acteur, élèves et professeur, étant à son domicile.

 Besoins

Le choix de la « classe virtuelle » a été rapide. Nous avons utilisé la plateforme « Classilio Via » car elle offre la possibilité de mettre rapidement les élèves en groupes pour réaliser les activités proposées et/ou de réunir tout le monde dans un espace commun. Grâce à la fonction « ATELIERS » de cette classe virtuelle, l’enseignant peut en effet « circuler » d’un groupe à l’autre et réaliser des synthèses en classe entière à sa guise.

 Problématique

Comment animer un cours à distance à l’aide d’une classe virtuelle ?

La difficulté de cette expérimentation était donc davantage pédagogique que technique puisque le professeur devait se positionner clairement en animateur à distance et être capable à chaque instant d’aider un groupe, en cas de besoin, dans ses différentes tâches malgré la distance physique.

 Organisation

Horaires : En concertation avec les élèves volontaires, les cours du module « Météorologie » ont eu lieu à distance le samedi matin de 10h30 à 11h00. Chaque élève devait se connecter 10 min avant le début de la séance dans la classe virtuelle grâce à un lien envoyé par le professeur la veille.

Matériel : Chaque élève et le professeur disposaient :

  • d’un ordinateur (de l’opération Ordi60 : dans l’Oise, tous les enseignants et les collégiens sont équipés par le Conseil Général d’un ordinateur).
  • d’un casque avec micro intégré fourni par la MATICE.
  • d’une connexion internet au domicile de l’élève.

 Précautions préalables

Dans une lettre aux parents, le projet, la démarche, les dates et le matériel informatique nécessaire ont été expliqués. Une autorisation parentale était en effet indispensable pour réaliser cette expérimentation d’enseignement à distance. Notons d’ores et déjà que les élèves ainsi que leurs parents se sont montrés très ouverts à ce type d’enseignement dès lors qu’il s’agissait d’une expérimentation qui permettait de mieux répartir le temps de travail des élèves sur la semaine.

 Démarche pédagogique d’une séance d’enseignement à distance

Au fur et à mesure des séances, un modèle de démarche pédagogique s’est imposé afin de s’assurer d’une participation active des élèves à distance.
Dans ce modèle, simple mais qu’il s’agit d’expliciter, le professeur prépare des parcours aux binômes d’élèves mis en ateliers. Ces parcours d’activités, ayant pour but d’atteindre à chaque palier des objectifs pédagogiques identiques pour tous les élèves, peuvent néanmoins être différents (dans le cadre d’une pédagogie différenciée par exemple) comme le montre le document ci-dessous :

Des retours réguliers en classe entière ponctuent ces travaux de groupes. La trace écrite est construite en commun au fur et à mesure des paliers franchis.
A l’issue de la séance, “L’essentiel à retenir” est rappelé.
L’ensemble du cours et des productions écrites est ensuite déposé sur l’ENT, à la disposition des élèves.

 Analyse rapide des séances

Techniquement, la classe virtuelle « Classilio Via » offre à l’enseignant un outil permettant de mettre très rapidement les élèves en « ateliers » et de les réunir à tout moment en « classe entière » pour une mise en commun des travaux de chacun. Nous conseillons néanmoins aux élèves de se connecter à internet en filaire et non en wifi pour éviter les déconnections intempestives.

Pédagogiquement, la mise en activité quasi immédiate des élèves en « Atelier » s’est révélée indispensable d’une part pour obliger l’élève à travailler et d’autre part pour rompre l’isolement physique en le mettant au travail avec un de ses camarades.
Le rôle du professeur, animateur, consistait en début de séance à présenter très brièvement le travail à faire et à mettre les élèves rapidement en ateliers. Il fallait donc prévoir en amont un diaporama clair pour eux afin qu’ils trouvent facilement la consigne et les documents RESSOURCES. C’est la phase de travail qui a été la plus complexe pour l’enseignant.
En ce qui concerne la conduite des mises en commun qui jalonnent le cours et au bilan final, la classe virtuelle NUMERIQUE facilite la tâche du professeur puisqu’il peut utiliser les animations d’un diaporama Power Point et déposer ensuite l’ensemble du cours sur l’ENT.

 Inconvénients rencontrés

L’inconvénient majeur rencontré par l’enseignant au cours de ces séances à distance a été l’impossibilité de récupérer, pendant la séance, les productions des élèves afin de les intégrer immédiatement dans la synthèse de cours par un simple copier-coller.
Cette difficulté technique, qui ampute la démarche pédagogique de l’enseignant, a été signalée aux concepteurs.

La préparation des différents parcours d’apprentissage avec les aides éventuelles a demandé un investissement en temps très important au début de l’expérimentation car il fallait anticiper les difficultés des élèves tant pédagogiques que techniques.
Du côté des élèves, certains ont rencontré des petites difficultés techniques (problèmes de configuration, de connexions) et se sont sentis isolés malgré les précautions prises par l’enseignant pour éviter cet isolement. En effet, certains ont déclaré que la présence physique de leurs camarades autour d’eux leur avait manqué.

 Avantages de la classe virtuelle

La fonction « Atelier » de la classe virtuelle « Classilio Via » permet à chaque élève ou groupe d’élèves de travailler à son rythme.
Pour l’enseignement des langues par exemple, cette fonction pourrait permettre d’utiliser la classe virtuelle comme un véritable laboratoire de langues.
De plus, au sein de cette fonction « Atelier », le binôme entretient avec le professeur un rapport privilégié pendant des temps certes brefs mais importants pour chaque élève. Cet échange personnalisé contribue entre autres à la « création de présence », expression utilisée par Annie Jézégou dans « La présence en e-learning : modèle théorique et perspectives pour la recherche » :
http://edutice.archives-ouvertes.fr/docs/00/73/37/42/HTML/index.html
En outre, lorsqu’ils sont en atelier, les élèves travaillent en binôme sans sollicitations extérieures et on observe une meilleure concentration et un investissement accru.
Pour conclure sur cette fonction essentielle, notons que les allers et retours du travail en groupes à la classe entière s’effectuent très rapidement, le temps d’un clic sur le clavier de l’ordinateur du professeur. Il en est de même pour la composition des groupes par l’enseignant.

 Conclusion et perspectives nouvelles

Enseigner à distance à un jeune public impose une mise en activité immédiate, un jalonnement précis des apprentissages avec des aides appropriées si besoin et une mise en atelier (en binôme) pour favoriser les échanges entre élèves.

L’enseignement à distance synchrone permet d’offrir aux élèves des enseignements qui ne sont pas dispensés dans leur établissement scolaire tels que le BIA ou d’autres enseignements rares.

Deux conditions indispensables :
  • Limiter la durée du cours à 30 min.
  • Limiter la classe à 12 élèves.