ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Inauguration du campus universitaire de Saint-Quentin, Pôle technologique de l’UPJV, regroupant l’IUT de l’Aisne, campus de Saint-Quentin, et l’INSSET

Vendredi 7 octobre 2016

Valérie Cabuil, recteur de l’académie d’Amiens, chancelier des Universités, représentée par Jean-Pierre Geneviève, IA-DASEN Inspecteur d’Académie – Directeur Académique des Services de l’Education Nationale de l’Aisne, a inauguré le nouveau pôle universitaire de Saint-Quentin ouvert aux étudiants de l’INSSET et de l’IUT Instituts universitaires de technologie de l’Aisne réunis sur un même site depuis le 4 janvier dernier, en présence des partenaires, Préfecture de l’Aisne, Région Hauts-de-France, Conseil départemental de l’Aisne, Ville de Saint-Quentin, Université de Picardie Jules Verne ainsi que des directeurs des deux composantes universitaires.

L’inauguration de ce nouveau pôle universitaire à Saint-Quentin marque une étape importante dans le développement de l’enseignement supérieur et de la recherche dans notre académie. Il s’inscrit dans le cadre d’une politique qui se fonde sur un double objectif : faire accéder davantage de jeunes picards à une formation supérieure, d’une part ; répondre aux besoins des entreprises locales, d’autre part.

Pour ce faire, l’irrigation du territoire de notre académie par des antennes universitaires regroupant des formations de licence à master à visée professionnelle me paraît indispensable et le regroupement de l’Institut Supérieur de Sciences Et Technologie (INSSET) et de l’Institut Universitaire de Technologie (IUT Instituts universitaires de technologie ) se situe clairement dans une telle perspective.

Il vise en effet à renforcer l’attractivité de ces formations, à améliorer le taux d’occupation des surfaces d’enseignements et à mutualiser certains équipements universitaires. Il permet également de conforter une antenne de l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV Université de Picardie Jules Verne ) dans le département de l’Aisne.

Le nouveau pôle universitaire de Saint-Quentin pourra accueillir 800 élèves. L’originalité de ce campus et sa force seront de favoriser la multidisciplinarité de la recherche, afin de mener à bien des projets de R&D pluridisciplinaires.

Son objectif principal sera de former des techniciens et des cadres en génie des systèmes industriels au sens large, capables de répondre aux enjeux d’aujourd’hui et de demain dans les 4 grands domaines d’activités que sont l’Infrastructure, l’Industrie, le Tertiaire et le Numérique.

Dès lors, les avantages de ce nouveau campus sont multiples. Il s’agira tout d’abord de renforcer, à Saint-Quentin, la lisibilité universitaire et l’offre de formation adossée à des axes de recherche, en attirant plus d’étudiants, d’enseignants et d’enseignants-chercheurs. Il s’agira également de permettre aux étudiants diplômés de Bac+2 ou 3 de poursuivre des études en master (Bac+5) pour répondre toujours mieux aux besoins en cadres des entreprises de la région. Il s’agira enfin de favoriser la recherche avec la mise en place d’un Centre de Recherche.

Les complémentarités en termes de formation et de recherche seront développées autour du Génie des Systèmes Industriels. Elles auront pour objectif de permettre l’appropriation par le campus d’une « identité culturelle » qui lui sera propre, tout en respectant l’appartenance de la nouvelle entité à l’Université.

L’unité géographique de l’ensemble permettra par ailleurs de rationaliser les dépenses et de développer une cohérence scientifique entre les deux composantes qui sera une vraie valeur ajoutée pour les usagers.Il importe également de noter que cette implantation nouvelle s’intègre dans un cadre cohérent avec la politique de la ville de Saint-Quentin, sur un lieu à la fois proche du centre-ville et accessible par les moyens de transports ferroviaires.

Enfin, le campus intègrera également une dimension collaborative, en prenant en compte notamment les aspects de partenariat, non seulement avec les établissements d’enseignement supérieur de la région et des régions voisines, mais également avec l’environnement socio-économique.

Ainsi, outre les infrastructures dédiées à la formation, le campus sera en mesure d’offrir la possibilité de concrétiser des idées nouvelles, de la recherche fondamentale jusqu’au prototypage et démonstrateur. Il permettra la validation préindustrielle des concepts tant pour les chercheurs que pour les industriels, du grand groupe à la PME. Il sera le lieu d’échange et d’accueil des projets, tout en assurant la préservation des intérêts de chaque acteur.

Le regroupement de l’IUT et de l’INSSET a donné lieu à une opération d’envergure, pour laquelle le rectorat a délégué la maîtrise d’ouvrage au Conseil régional par une convention cadre en date du 20 juillet 2012, après avoir travaillé sur la phase de programmation.

Les travaux ont duré 15 mois, pour un financement global de 9,2 millions d’euros. C’est en effet l’ensemble des bonnes volontés et des efforts conjugués de nos différents partenaires, notamment la région, le département de l’Aisne, ainsi que la ville et l’agglomération de Saint-Quentin qui a permis la réalisation de ce nouveau campus universitaire de Saint Quentin, qui se caractérise par de nombreux atouts : la cohérence scientifique et l’unité géographique ; la mutualisation inter-sites ; les relations avec les collectivités locales ; et plus généralement, les réponses aux attentes des usagers et de l’environnement socio-économique. Ce nouveau campus permet la mise en place d’une université à taille humaine dont l’objectif est bien sûr la réussite, mais aussi la qualité de vie de nos étudiants.

Mise à jour : 13 octobre 2016